top of page

L'émouvant hommage rendu à Paul Bourdarie, fondateur de l'Académie des sciences d'outre-mer !


La Grande Mosquée de Paris (GMP) a rendu hommage à l'explorateur français Paul Bourdarie, explorateur français et fondateur de l'Académie des sciences d'outre-mer.


Située dans la cour nord du jardin principal de la mosquée, "Le jardin d'Eden", la plaque commémorative dédiée à celui qui fut premier Secrétaire perpétuel de l’Académie et soutien inconditionnel du projet de construction de la GMP, a été inaugurée en présence des membres de l’Académie des sciences d’Outre-mer, du Recteur Chems-Eddine Hafiz, ainsi que d’imams et d’administrateurs de la GMP.

Il est à noter que Bourdarie, qui a vécu entre 1864 et 1950, a été le premier, en 1915, à appeler non seulement à l'établissement de la Grande Mosquée de Paris, à la mémoire des soldats musulmans tombés sur les champs de bataille pour défendre la France pendant les Première et Seconde Guerres mondiales, mais également de l'Institut islamique, qui était le noyau de ce projet.

Cette inauguration a été marquée par plusieurs interventions de la part des représentants de l'Académie, qui ont exprimé leur joie pour une telle initiative, ‘’source de bonheur et de fierté pour leur institution’’


D’autres parmi les présents ont affirmé que cette démarche était une preuve de l'ouverture de la Grande Mosquée de Paris à la recherche scientifique et aux institutions culturelles ainsi que leurs symboles, qui ont apporté une grande contribution à l'histoire humaine moderne et contemporaine.


Bourdarie serait, selon les intervenants, l'un de ceux qui ont mentionné que l'Histoire a joué un rôle positif dans nos sociétés au cours des dernières décennies.

De son côté, le Doyen de la Mosquée de Paris a salué le rôle de Bourdarie dans la construction de ce grand édifice religieux et historique qui rassemble aujourd'hui les musulmans de France et attire des visiteurs de différents pays du monde.


M. Hafiz a également annoncé le lancement d'un projet de coopération entre la Grande Mosquée de Paris et l'Académie des sciences d'outre-mer.

Ceux qui s’intéressent à l’Islam, en France et dans l’ensemble pays francophones, voient en la Grande Mosquée de Paris un véritable symbole quant aux échanges et débats interreligieux qu’elle a su développer, ainsi qu’un important carrefour culturel ayant laissé entrevoir, depuis l’élection du Recteur de la GMP par la société des Habous en Janvier 2020, une considérable activité scientifique et culturelle.


Notons toutefois que ces francs succès déplaisent à certaines personnes qui ont exprimé des réserves concernant l’éclatante réussite du lancement des activités culturelles et scientifiques de la Grande Mosquée de Paris, qui viennent pourtant couronner l’efficacité de la mise en place du processus de formation et de recrutement des Imams.


Ces mêmes groupes défiants craignent par-dessus tout voir le Recteur de la GMP concrétiser une autre de ses promesses, et définitivement régler le statut légal de l'Imam.


Pour ce faire, la Grande Mosquée de Paris pèse de tout son poids pour régler ce dossier, et cumuler un nouveau succès, encore plus retentissant pour l’Islam de France.


Quelques extraits vidéo de l'événement :



19 vues0 commentaire

コメント


bottom of page