top of page

La commission d'admission de l'Institut Al-Ghazali accueille les candidats pour la rentrée 2023/2024




Hier, le samedi 16 septembre 2023, à 10h00, au siège central de l'Institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris, la commission d'admission a accueilli les candidats pour des entretiens d'admission. Ces entretiens comprenaient à la fois une évaluation orale et un examen écrit.


Les candidats ont été soumis à un processus d'évaluation complet visant à évaluer leurs connaissances de base ainsi que leurs connaissances antérieures, en particulier en ce qui concerne le Coran, qui constitue la base des études islamiques pour les étudiants désireux d'obtenir un diplôme d'imam ou de se former dans le domaine des sciences islamiques.



L'examen oral a porté sur diverses notions fondamentales de l'islam, notamment la compréhension des textes fondamentaux tels que le Coran et le Hadith ainsi que les principes éthiques. Les candidats ont été invités à démontrer leur compréhension de ces textes islamiques et leur capacité à les analyser. Des questions sur la jurisprudence islamique, la théologie, l'histoire de l'islam et d'autres domaines des sciences islamiques ont également été posées.



En ce qui concerne l'examen écrit, les candidats ont été évalués sur leur connaissance de la langue arabe, qui est la clé pour accéder aux textes arabes, y compris le Coran. Cette évaluation visait à déterminer leur compétence dans la lecture, la compréhension et l'interprétation des textes en langue arabe, notamment la capacité de lire et de comprendre le Coran dans sa langue originale. La maîtrise de la langue arabe est essentielle pour les études islamiques, car elle permet aux étudiants d'accéder aux sources primaires et de développer une compréhension plus profonde de la religion et de sa tradition.



Ces évaluations sont essentielles pour garantir que les étudiants admis à l'Institut Al-Ghazali possèdent une base solide de connaissances et de compétences dans les domaines clés de l'islam. Cela permettra aux futurs imams et aux étudiants en sciences islamiques de recevoir une formation de qualité et de contribuer de manière significative à leur communauté et à leur religion.


La Grande Mosquée de Paris, avec tout son poids historique, son emplacement stratégique et son rôle central, s'efforce de former des imams modérés et bien formés sur le plan religieux. Ces futurs imams seront ouverts aux cultures et aux civilisations humaines, et seront capables de comprendre la réalité européenne ainsi que les sociétés dans lesquelles ils vivent.


La Grande Mosquée de Paris travaille en collaboration avec les acteurs de la société civile et les autorités locales pour lutter contre l'extrémisme, la violence, et rejeter les discours de haine.


Les parties prenantes, à l'échelle locale et internationale, ont réalisé que le renforcement de ces valeurs au sein des communautés est impossible sans l'aide des imams. Et le meilleur exemple de cela est le rôle des imams de la Grande Mosquée de Paris dans l'apaisement des troubles et du chaos qui ont eu lieu l'été dernier dans toute la France, après que le recteur de la mosquée ait donné des directives à tous les imams des mosquées affiliées à la Grande Mosquée de Paris pour calmer la situation et prononcer un discours d'apaisement.


De plus, la Grande Mosquée de Paris, qui s'efforce de former de véritables imams, s'oppose aux imams autoproclamés qui propagent le contre-discours sans avoir reçu une formation solide ni une maîtrise du domaine, ni une compréhension de la réalité des musulmans dans les sociétés occidentales modernes.




M.F. T

©Minbarinfo 2023

73 vues0 commentaire

Comments


bottom of page