top of page

Les imams de la Mosquée de Paris honorent la mémoire des victimes du 17 octobre 1961

Paris, le 17 octobre 2023, un événement émouvant a eu lieu sur le Pont Saint-Michel de Paris.


©Communication GMP


Les imams de la Grande Mosquée de Paris se sont rassemblés pour honorer la mémoire des Algériens innocents tragiquement assassinés lors de la répression de la manifestation pacifique du 17 octobre 1961.


Cet événement revêt une signification profonde et symbolique, rappelant un sombre chapitre de l'histoire franco-algérienne.


Le 17 octobre 1961, des milliers de manifestants algériens étaient descendus dans les rues de Paris pour protester contre le couvre-feu discriminatoire imposé.


La manifestation, organisée de manière pacifique, visait à dénoncer l'injustice et la violence dont étaient victimes les Algériens en France.


Néanmoins, la répression qui a suivi cette manifestation a été d'une violence inouïe. De nombreux Algériens ont été arrêtés, battus, et certains ont même été jetés dans la Seine. Le nombre exact de décès reste sujet à controverse, mais il est indéniable que des dizaines, voire des centaines, de personnes ont perdu la vie ce jour-là.


Le geste des imams de la Grande Mosquée de Paris, en se recueillant sur le Pont Saint-Michel, est un acte de commémoration et de respect envers les victimes de cette tragédie. Ils ont tenu à souligner l'importance de se souvenir de ces événements sombres de l'histoire franco-algérienne.


L'événement a également été l'occasion de rappeler l'importance du dialogue et de l'unité face à l'injustice. Dans le but d'ouvrir une nouvelle page dans notre histoire contemporaine et de construire des relations d'amitié basées sur la sincérité, la paix et le respect mutuel.


Les imams de la Grande Mosquée de Paris ont été rejoints par des membres de différentes communautés religieuses ainsi que de la communauté nationale en France, démontrant ainsi que la mémoire de ces événements tragiques transcende les clivages religieux et identitaires. Toutefois, il s'agit avant tout d'une question humanitaire et éthique.


©Communication GMP


Le geste de commémoration sur le Pont Saint-Michel souligne la leçon puissante de l'histoire, rappelant la nécessité de persévérer dans la quête de justice, de paix et d'égalité, tout en préservant le souvenir des victimes innocentes qui ont perdu la vie il y a plus de soixante ans.


M. F. T

©Minbarinfo 2023


54 vues0 commentaire

Comments


bottom of page