top of page

Comment comprendre le Coran aujourd'hui ? -Introduction


Crédit photo : ©Minbarinfo


Le Coran est le livre divin révélé par Allah, le Tout-Puissant, à Son Prophète Mohammad (que la paix soit sur lui) par le biais de la révélation céleste. De même, Allah a révélé à des prophètes antérieurs à celui de l'Islam des livres célestes précédents auxquels les musulmans croient et attestent de leurs contenus en tant que révélation venant d'Allah.


Les lectures et les interprétations du Coran ont été multiples et variées, suscitant de nombreuses opinions divergentes. Entre l'école traditionnelle d'interprétation, les sciences appliquées et sociales contemporaines, les partis politiques qui adoptent l'islam politique, il y a des musulmans simples dans leur foi qui cherchent à comprendre le Coran uniquement dans le but de pratiquer leur culte, en évitant tous les conflits idéologiques, partisans et sectaires. Cela doit être pris en compte lorsqu'on aborde le sujet des lectures et des interprétations du Coran, ainsi que la problématique de sa compréhension à travers les âges.


Dans le domaine de l'exégèse traditionnelle du Coran, par exemple, on observe une diversité d'écoles de pensée, d'interprétations et d'explications. Chaque exégète entreprend son interprétation en fonction de l'école à laquelle il appartient et du courant de pensée qui l'influence.


Cependant, malgré la diversité des écoles d'interprétation, qu'elles soient basées sur la narration, l'opinion et la raison, le soufisme ou l'école intellectuelle représentée par Fakhr al-Din al-Razi par exemple, l'auteur du "Grand Commentaire" (litt. Le Tafsīr de Fakhr al-Dīn al-Rāzī ou Al-Tafsir al-Kabir), le Coran reste un et ne change pas avec les variations de ses interprétations ou les tentatives de l'expliquer.


Dans les sciences sociales des religions et l'islamologie appliquée contemporaine, on trouve des divergences parmi les chercheurs, allant de l'extrême droite à l'extrême gauche. Certains remettent en question la nature divine du Coran, allant jusqu'à le considérer comme un texte rédigé par le Prophète de l'Islam lui-même. D'autres, quant à eux, affirment sa préservation et sa perfection, soutenant qu'il est resté inchangé depuis sa révélation. Les résultats de ces recherches sont soutenus par des fouilles archéologiques et des preuves codicologiques, qui ont révélé des inscriptions et des écrits coraniques avancés datant du siècle où le Prophète de l'Islam a vécu.


La porte reste toujours ouverte à de nouvelles découvertes qui pourraient apporter plus de précision et de profondeur, cela dépend des sciences contemporaines et nécessite une intégrité scientifique et une neutralité véritable.


Les études contemporaines se poursuivent, offrant de nouvelles recherches et perspectives pour comprendre le Coran, tandis que la foi des musulmans modestes en sa véracité demeure inébranlable, sans le moindre doute.


Il est important de souligner qu'en prétendant fournir une seule interprétation, nous fermons la porte à l'effort d'interprétation et nous annulons la pertinence du Coran pour chaque époque et lieu. Le plus dangereux dans tout cela est que, en faisant cette prétention, nous prétendons comprendre ce que Dieu veut de manière définitive. Le danger de cette dernière approche est que nous passons d'êtres qui essaient de comprendre la parole de Dieu à des personnes qui parlent au nom de Dieu, et par conséquent, nous devenons des manipulateurs des actions des gens, en les soumettant à notre volonté.


C'est ce que font certains groupes islamistes et djihadistes en exploitant des interprétations inappropriées pour tenir les êtres humains responsables de leurs actions, prétendant qu'ils appliquent la parole de Dieu selon leur propre compréhension ou leurs propres lectures. En ignorant complètement que la liberté est un principe fondamental prôné par le Coran. Ce point particulier peut être développé davantage ultérieurement.


Quelles que soient les approches scientifiques, les lectures ou les interprétations qui sont marquées par l'extrémisme ou s'éloignent de l'objectivité, elles sont rejetées du point de vue scientifique, religieux et intellectuel. Si nous sommes réellement sincères et que nous avons le désir de présenter de nouvelles lectures du Coran qui ne suppriment pas son héritage ni ne le détruisent, tout en évitant de le sacraliser et de l'élever à un niveau où il se substitue à la parole de Dieu, alors cette interprétation ou tentative d'explication devient plus sacrée que le texte lui-même. Cela exige un travail sérieux impliquant des spécialistes de domaines multiples et variés.


Aprés cet apperçu, nous arrivons à la question centrale de cet exposé : comment comprendre le Coran aujourd'hui ? Nous tenterons de répondre de manière détaillée à cette question dans nos prochaines parties.

A suivre ...


M.F.T


25 vues0 commentaire

Comments


bottom of page